Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Menu

Bilan de session

La session parlementaire de la Chambre des communes s’est terminée le 21 juin dernier. Le député de Saint-Jean, M. Jean Rioux fait un bilan des derniers mois, des grands dossiers de la scène fédérale et de certains projets locaux.

« L’année 2017 a débuté avec un grand honneur que m’a fait le premier ministre, le très honorable Justin Trudeau », explique Jean Rioux. « Le premier ministre m’a nommé secrétaire parlementaire du ministre de la Défense. Comme député d’un comté ayant une forte présence militaire, je suis très heureux de pouvoir contribuer encore plus au rayonnement militaire de la région. »

Dans ses fonctions, le secrétaire parlementaire assiste le ministre titulaire dans ses fonctions parlementaires, par exemple lors de la période des questions. M. Rioux est intervenu à 144 reprises à la Chambre des communes au cours de la dernière session. Le premier ministre nomme directement les secrétaires parlementaires. La nomination est pour une période d’un an que le premier ministre peut renouveler.

Au début du mois de juin, le gouvernement a présenté la nouvelle politique de défense du Canada. Comme secrétaire parlementaire du ministre de la Défense, M. Rioux a été très impliqué dans le processus de finalisation de la nouvelle politique de défense.

« Ce sont les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes qui sont au cœur de cette nouvelle politique de la Défense »’ souligne le député. « Ce sont les commentaires, les mémoires et les rapports que nous avons entendus lors des consultations publiques qui nous ont guidé dans nos choix. ».

C’est pourquoi la nouvelle politique de Défense s’articule autour des principes suivants : Former, équiper et assurer la santé et le bien-être des membres des Forces armées canadiennes et de leur famille.

Les grandes lignes de cette nouvelle politique de défense sont :

  • Une augmentation de plus de 70% du budget annuel du ministère de la Défense (de 18,9 milliards de dollars aujourd’hui à 32,7 milliards de dollars en 2027).
  • Une augmentation de 5 000 militaires.
  • Un investissement de plus de 47 milliards de dollars en acquisition de nouveaux équipements.

La région de Saint-Jean-sur-Richelieu bénéficie de la présence de plusieurs entreprises militaires. Cette réalité permet d’espérer de pouvoir obtenir certaines retombées de ces nouveaux investissements. Prenons, par exemple, l’augmentation de 5 000 militaires prévue dans la nouvelle politique de défense. Tous ces nouveaux militaires doivent passer par l’École des recrues de la Garnison Saint-Jean. À la fin de leur entraînement de base, ces militaires invitent leurs familles à venir assister à la cérémonie de graduation. Cela amène des gens de partout du Canada à Saint-Jean-sur-Richelieu. Ces visiteurs apportent des retombées non-négligeables à l’économie régionale.

La nouvelle politique de défense confirme le retour du statut universitaire au Collège militaire royal de Saint-Jean.

Consultations publiques :

Des consultations publiques ont eu lieu au cours des derniers mois auprès des citoyens ou de leurs représentants.

En janvier, à l’invitation de M. Rioux, la région a reçu, Stéphane Lauzon, secrétaire parlementaire de la ministre des personnes handicapées sur la nouvelle loi sur l’accessibilité.

« Avec une quinzaine d’organismes locaux, nous avons eu d’excellents échanges », souligne Jean Rioux. « La nouvelle loi sur l’accessibilité est attendue avec beaucoup d’intérêt par les personnes visées. »

Une autre consultation publique sur le projet de loi C-27 s’est tenue au début de l’été. Cette consultation a été un franc succès de participation. Il y a eu 56 personnes qui se sont présentées pour discuter des impacts possibles de l’adoption du projet de loi C-27 sur les régimes de pensions à prestation cible.

Retombées locales :

La région de Saint-Jean bénéficie depuis janvier dernier d’un bureau local de Passeports Canada. Les citoyens peuvent y apporter leur formulaire de passeport, le faire vérifier, le compléter sur place et effectuer le paiement requis avec l’aide d’employés formés pour donner le service.

«Lors de la campagne électorale un grand nombre des citoyens que j’ai rencontré m’ont exprimé le souhait d’avoir un bureau de passeports dans le comté », indique le député Rioux. « C’est maintenant une réalité! ».

Services Canada a ouvert un service de réception et de vérification des demandes de passeports dans ses locaux de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis le début de l’année 2017.

Le gouvernement fédéral, présent dans la région :

  • 18,6 millions de dollars pour le financement de la construction du nouveau pont Gouin.
  • 1,2 million de dollars pour les projets de rénovations des bibliothèques Adélard-Berger et L’Acadie.
  • 692 000 dollars pour le réaménagement du laboratoire de Sciences infirmières du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu.
  • 158 678 dollars pour le Carrefour jeunesse emploi comté Iberville/Saint-Jean pour le projet « Mon diplôme en poste ».
  • 126 660 dollars à la municipalité de Lacolle pour des rénovations au centre communautaire Léodore-Ryan dans le cadre du programme d’infrastructures communautaire de Canada 150.
  • 23 000 dollars à la municipalité de Sainte-Anne-de-Sabrevois pour des rénovations au centre communautaire dans le cadre du programme d’infrastructures communautaire de Canada 150.
  • 14 935 dollars pour l’aménagement de tables de jeux d’échecs intégrés situés à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix dans le cadre du programme « nouveaux horizons pour les aînés ».
  • Un peu plus de 140 000 dollars à la Coopérative du Foyer pour des améliorations locatives (changement de fenêtres, balcons, systèmes de chauffage)
  • 447 280 dollars à deux maisons d’édition établies à Saint-Jean-sur-Richelieu.
  • 38 802 dollars au Musée du Haut-Richelieu pour l’acquisition de matériel spécialisé et une exposition itinérante sur les 20 ans de la crise du verglas.
  • 628 000 dollars dans le programme « Emplois été 2017.

Animation

En janvier dernier, à la demande de la MRC du Haut-Richelieu, M. Rioux a organisé une séance d’information avec les représentants de la Commission mixte internationale et les maires de la MRC préoccupés par la question des inondations le long de la rivière Richelieu.

Toujours en janvier, M. Rioux a tenu une rencontre d’information avec les élus de la région et les organismes économiques pour faire connaître les services offerts par deux institutions fédérales présentes dans le comté soit, la Banque de développement du Canada et Financement agricole Canada.

En février, M. Rioux a organisé la première « Fête du drapeau » dans le comté. Il s’agit d’un événement populaire qui souligne la date d’entrée en fonction officielle du drapeau du Canada. Plusieurs organisations se sont greffées à cette activité.

« J’ai voulu faire cet événement pour mieux faire connaître l’histoire du drapeau canadien et ce qu’il représente pour nous, comme nation », mentionne le député Jean Rioux. « Le drapeau, c’est un symbole. C’est notre porte-étendard. C’est important de connaître son histoire. »

Au mois de mars, M. Rioux a organisé une rencontre pour discuter de logement social avec trois municipalités du comté. Les municipalités de Saint-Blaise, Saint-Valentin et de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix avaient indiquées qu’elles souhaitaient offrir des logements abordables à leur citoyen.

« Lorsque je faisais ma campagne électorale, les trois municipalités avaient exprimé le même désir »’ explique M. Rioux. « Elles souhaitaient pouvoir offrir des solutions économiquement viable pour garder leur résidants sur leur territoire. Pouvoir offrir du logement abordable était une solution mise de l’avant. C’est pourquoi j’ai organisé cette rencontre de travail avec des spécialistes du logement social. »

En avril, M. Rioux a agi comme conférencier lors de la semaine internationale de l’aérospatiale organisée par Aéro Montréal qui regroupait plus de 400 intervenants venant du monde entier.

M.Rioux a reçu la ministre de Patrimoine Canadien, l’honorable Mélanie Joly, dans le comté. Elle a rencontré les dignitaires municipaux, les responsables du Collège militaire royal de Saint-Jean et effectué une visite du Musée du Haut-Richelieu et du Musée du Fort Saint-Jean.

Conférencier invité au5e Symposium international sur le développement des académies militaires tenues au Collège militaire royal de Saint-Jean du 29 mai au 2 juin, M. Rioux a exposé les grands principes qui régissent la nouvelle politique de défense. Le symposium regroupait une vingtaine d’académies militaires de partout à travers le monde.

Le député a reçu un prix « Ancre d’or » remis par l’organisme L’ANCRE pour son travail en faveur de l’accueil de réfugiés syriens dans la région.

M.Rioux a agi comme président d’honneur de la campagne de financement d’Opération Bonne mine. L’activité a permis de récolter des fonds pour mieux équiper les enfants de la région en matériel scolaire de base.

« Cette première moitié de 2017 a été enlevante » indique le député. « J’ai rencontré des citoyens engagés et intéressés à développer une meilleure qualité de vie pour la communauté. Notre gouvernement prend les moyens pour donner plus d’outils aux gens de la classe moyenne et à ceux qui travaillent fort pour en faire partie. C’est notre priorité. La région a reçu des investissements fédéraux importants. Et à mon avis, les mois qui s’en viennent s’annoncent pour être encore plus intéressants pour la région. »