Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Menu

La commémoration de la bataille de la crête de Vimy

Le 9 avril 1917, lors de la Première Guerre mondiale, les troupes canadiennes vont à l’assaut de la crête de Vimy en France.

Considérée comme une position stratégique, la crête de Vimy constitue une des batailles les plus sanglantes impliquant le Corps expéditionnaire canadien, ancêtre de l’armée canadienne. Plus de 10 500 Canadiens sont tués ou blessés pendant cette bataille qui a fait rage durant quatre jours et qui s’est conclue par une victoire canadienne.

« Comme Canadiens, nous avons un devoir de rappel envers ces soldats qui sont allés en notre nom, défendre les principes de liberté » souligne Jean Rioux. « Nous devons rendre hommage à tous ces Canadiens qui ont donné leurs vies loin des côtes du Canada et à tous nos vétérans. »

Les soldats canadiens ont réussi là où les troupes françaises et britanniques avaient échoué. C’est grâce à l’ingéniosité d’un plan de l’état-major, à une responsabilisation de chaque soldat et à une exécution sans faille que les troupes canadiennes ont réussi à prendre la crête de Vimy. La crête de Vimy surplombait une vallée et était une position stratégique qui permettait de contrôler un vaste territoire.

Ce sont plus de 100 000 soldats canadiens qui ont participé à la bataille de la crête de Vimy. Ces soldats venaient de toutes les régions du pays.

« Plusieurs considèrent que la bataille de la crête de Vimy symbolise un moment déterminant de l’histoire du Canada », conclut M. Rioux »