Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Menu

La nouvelle politique de Défense du Canada

Le 7 juin dernier, le gouvernement a présenté Protection, Sécurité, Engagement, une politique de défense à long terme dans laquelle le gouvernement s’engage à faire une gamme de nouveaux investissements pour les Forces armées canadiennes, les militaires et leurs familles.

Cette annonce est la conclusion du processus d’examen le plus exhaustif de l’histoire canadienne en matière de défense et sécurité. Ce processus, d’une durée d’un an, a été constitué de consultations ouvertes et transparentes avec la population canadienne, des parlementaires, des experts en défense, des alliés et des partenaires.

« Je tiens à souligner la détermination du Ministre Sajjan dans l’élaboration de cette politique, » indique Jean Rioux. « Il a su coordonner la plus importante consultation publique sur la Défense nationale depuis 20 ans. À Saint-Jean-sur-Richelieu, c’est plus de 150 personnes qui se sont présentées lors de la consultation régionale. Nous avons présenté et déposé un mémoire de cette consultation régionale et je suis fier que l’implication des Johannais puisse faire partie de cette nouvelle politique de la défense. »

Cette nouvelle politique est un engagement formel à appuyer nos femmes et hommes en uniforme. La nouvelle politique de défense soutient leur dévouement et le rôle déterminant qu’ils jouent pour assurer la protection du Canada, la sécurité en Amérique du Nord et l’engagement dans le monde.

Les gens oeuvrant au sein des FAC sont au cœur de la nouvelle politique de défense du Canada. Elle accorde une attention sans précédent au fait de s’assurer que les militaires et leurs familles sont bien appuyés. Il s’agit d’une reconnaissance sans équivoque du rôle primordial de la famille dans le bien-être des militaires. Elle se penche aussi sur l’amélioration du recrutement, du maintien et de l’instruction du personnel.

«  Ce qu’on peut retenir, c’est que nous plaçons les femmes et les hommes qui portent l’uniforme au centre des préoccupations, ils sont au cœur de cette politique, » explique Jean Rioux. « Leur santé et leur bien-être sont prioritaires.  Ils seront mieux équipés, afin de répondre adéquatement aux nouvelles menaces auxquelles nous faisons face. La formation étant une étape capitale dans l’acquisition des compétences, nous allons maintenir la qualité des cursus offerts dans leur formation tout en proposant de nouvelles avenues. Le retour de la formation universitaire bilingue au Collège militaire royal Saint-Jean, que nous soulignons  dans le document de la politique, est un exemple concret de cette orientation axée sur le développement des forces. »

Cette politique constitue un plan ambitieux, mais réaliste, qui souligne les priorités du gouvernement du Canada en matière de défense. De nouveaux investissements veilleront à ce que les initiatives touchant les capacités et l’équipement auparavant sous-financés ou non financés par l’ancien gouvernement puissent maintenant aller de l’avant sur des bases budgétaires solides. La politique appuie aussi la croissance de domaines émergents, comme l’espace et le cyberespace, et de domaines cruciaux, comme le renseignement et les forces d’opérations spéciales.

« La Défense disposera maintenant de fonds stables et prévisibles à long terme. L’établissement des coûts a été revu et appuyé par des experts externes. Notre méthodologie a été examinée par cinq cabinets comptables. La nouvelle politique engage le gouvernement à augmenter les dépenses militaires au cours des 10 prochaines années. Elles passeront de 18,9 milliards de dollars qu’elles sont aujourd’hui à 32,7 milliards de dollars annuellement. C’est une augmentation de plus de 70 pour cent. Considérant le nombre important d’industries militaires dans la circonscription de Saint-Jean, je me réjouis de l’impact positif pour les travailleurs de la classe moyenne du comté, » de conclure Jean Rioux.

Les investissements prévus dans Protection, Sécurité, Engagement apporteront à nos femmes et nos hommes en uniforme le soutien et les capacités dont ils ont besoin et qu’ils méritent alors qu’ils œuvrent à assurer la protection du Canada, la sécurité en Amérique du Nord et l’engagement dans le monde.