Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Jean Rioux

Votre député de


Saint-Jean

Menu

Le comité pour l’accueil des réfugiés syriens obtient un prix l’ANCRE D’OR

Le 22 mars dernier, l’ANCRE organisait la neuvième soirée annuelle de l’ANCRE D’OR. Lors de cet événement, le comité pour l’accueil de réfugiés syriens mis en place par le député Jean Rioux a gagné l’ANCRE D’OR dans la catégorie « Partenaires ».

« Je suis extrêmement honoré par cette reconnaissance du milieu », indique Jean Rioux. « C’est le travail des membres du comité qui vient d’être reconnu. Ces gens ont travaillé dans l’ombre et de façon très efficace pour développer un projet, mettre en place une structure d’accueil et pour convaincre la communauté d’appuyer financièrement le comité. Nous commençons à voir les résultats du travail accompli. »

Voici un bref rappel des faits. Le 26 novembre 2015, le député fédéral Jean Rioux rassemblait quelques organismes et quelques citoyens pour connaître leur intérêt à mettre en place une structure d’accueil pour les réfugiés syriens. Quelques semaines plus tôt, le monde avait été bouleversé par l’image du petit Alan reposant sur une plage de Turquie après avoir tenté avec sa famille de trouver une meilleure vie. Suite à son élection, le nouveau gouvernement fédéral s’était engagé à recevoir plus de 25 000 réfugiés syriens. Comme communauté, je sentais que nous devions faire quelque chose », explique Jean Rioux. « La région du Haut-Richelieu est une région qui connait la solidarité. Nous avons connu le grand verglas, l’inondation historique de 2011. Nous avons bénéficié des élans de solidarité des Québécois et des Canadiens. C’est un peu à notre tour de faire quelque chose pour ceux, comme les réfugiés syriens, qui ont un grand besoin de notre solidarité. Il ne faut pas oublier que ce sont des personnes qui fuient la guerre. Elles viennent ici pour avoir une nouvelle vie, pour contribuer au développement de nos communautés. »

C’est aussi une opportunité pour diminuer les impacts démographique du vieillissement de la population. La croissance démographique de la région a ralenti au cours des dernières années. Nos entreprises cherchent des personnes pour combler des postes. Ces postes vacants sont des freins à la croissance des entreprises. Nous devons trouver des moyens pour répondre aux besoins de nos entreprises. L’immigration, la formation et l’accueil de réfugiés font partie des moyens qui peuvent être utilisés pour aider nos entreprises à se développer.

La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et la MRC du Haut-Richelieu ont toutes deux accordé 25 000 $ chacune pour faciliter l’embauche d’une ressource professionnelle par l’ANCRE. Des contributions privées sont venues compléter le financement du projet. La région accueillera bientôt une quatrième famille de réfugiés syriens.

Les membres du comité sont :

Mme Claire Samson, députée du comté d’Iberville,

Mme Micheline Chayer, citoyenne

Mme Martine Groulx, directrice général du Quartier de l’Emploi,

  1. Michel Fecteau, maire de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et préfet de la MRC du Haut-Richelieu,
  2. Alain Beauchamp, président de la Corporation du Fort Saint-Jean,
  3. Renel Bouchard, président du Groupe Nustream,
  4. Benoît Lanciault, coordonnateur du Bureau de la mobilité étudiante du CÉGEP de Saint-Jean-sur-Richelieu,
  5. Khaled Kallile, citoyen
  6. Gilles Perreault, citoyen.